La logistique fait sans doute partie des branches les plus importantes d’une entreprise. Elle regroupe l’ensemble des activités engagées pour la planification, la coordination ainsi que l’optimisation des flux d’approvisionnement et de production.

Pour faire plus simple, elle fait référence à toutes les opérations mises en œuvre pour acheminer les marchandises de l’entrepôt ou du lieu de vente vers le lieu de consommation. Elle consiste également à gérer les unités de production, de distribution et de service après-vente d’une entreprise. 

Par ailleurs, les coûts logistiques représentent un sacré budget. En effet, le conditionnement, le stockage, la manutention et l’acheminement des produits nécessitent non seulement des moyens techniques spécifiques, mais surtout des équipements de pointe ainsi qu’un aménagement adapté.

Ces coûts influencent généralement le prix des marchandises. Pour une meilleure rentabilité, il est alors important de se focaliser sur la réduction de ce genre de charge. Comment s’y prendre ? On vous explique tout dans cet article.

astuces reduire vos couts d'emballages

 

Comment évaluer ses coûts de logistique ?

logistique

Les coûts logistiques comprennent : les divers achats, l’emballage, les frais et engins de transport, les assurances, la location d’équipements, les droits de douanes, etc. Les coûts logistiques sont répartis en 3 grandes catégories.

  • Les coûts d’approvisionnement qui sont centrés sur le service d’achats : choix des fournisseurs, approvisionnement en matières premières, etc. ;
  • Les coûts de stockage qui requièrent une gestion optimale du conditionnement des produits ;
  • Les coûts de transport qui font allusion à l’acheminement des matières premières et des produits finis.

Par ailleurs, les coûts logistiques sont déterminés par des facteurs internes et externes.

Le coût de l’espace de stockage

Il s’agit de l’investissement réalisé pour l’aménagement, l’acquisition ou encore la location de l’espace de stockage. Cela englobe également les frais d’entretien, l’assurance pour la protection contre les accidents, les impôts, etc.

Le coût des installations

Le coût des installations regroupe les éléments engagés pour l’optimisation de la capacité de stockage et la manutention des charges au sein de l’entrepôt. On peut par exemple citer les outils et les engins de manutention.

Ces derniers peuvent être manuels (transpalettes, chariots élévateurs…) ou automatisés (convoyeurs, transstockeurs…). On retrouve également les dispositifs d’assistance au picking et au packing. Il faut aussi intégrer les coûts liés aux logiciels de gestion d’entrepôt.

Bien évidemment, les coûts de réparation et d’entretien des engins sont à intégrer dans cette catégorie. 

Le coût de gestion et de manipulation

Il s’agit des éléments qui assurent le maintien des activités en entrepôt : 

  • Les frais de main d’œuvre : salaire, indemnités, primes, etc. ;
  • L’amortissement et le financement des équipements techniques ;
  • Les ressources matérielles et fournitures diverses : énergie, connexion internet, emballages, etc.

Le coût de maintenance du stock

Le coût de maintenance du stock fait référence au fait d’entreposer un minimum de marchandises au sein de l’entrepôt afin de pouvoir répondre aux demandes dans les plus brefs délais. Par ailleurs, cela implique des charges financières supplémentaires. Ce type de coût doit aussi comprendre les frais d’assurance, selon le type de marchandise entreposé. 

Le coût de stockage caché

Le coût de stockage caché désigne l’ensemble des charges causées par un manque d’efficacité ou d’incidents au cours de la chaîne de valeur : les ruptures de stock, les produits endommagés suite à des manipulations maladroites, les écarts de stock, les produits obsolètes ou périmés en stock, etc. 

Les différents leviers qui permettent de réduire les coûts

réduire les coûts

Certains facteurs ont un impact direct sur les coûts logistiques, notamment le choix des emballages. Il est important de choisir des emballages adaptés aux caractéristiques des produits à acheminer ou à entreposer.

Il faut que les contenants soient entièrement exploités. Évitez d’envoyer des colis à moitié vides. Si besoin, vous pouvez commander des modèles personnalisés : découpes, dimensions, formes, matières, spécificités, etc.

Veillez à ce que les emballages choisis soient parfaitement résistants afin de réduire les risques de dommages tout au long de la supply chain. Il faudra également réduire le poids des emballages afin de réduire les coûts de transport.

Pour réduire les coûts, il est important de se focaliser sur 4 leviers essentiels : 

  • L’efficience : l’optimisation du rapport efficacité / coût. Il s’agit de réaliser un objectif avec un minimum de moyens ;
  • La réactivité : la capacité d’adaptation aux demandes tout en réduisant les coûts ;
  • La fiabilité : une organisation plus fiable, dans le respect du cahier des charges ;
  • L’éco-responsabilité : l’internalisation des coûts environnementaux dans la chaîne de valeur.

L'optimisation du transport

Il est important de mettre en œuvre un plan de transport qui aura pour but de maximiser le volume de marchandises transporté sans altérer la qualité des produits, ni mettre en péril les délais imposés. 

Il est aussi conseillé de choisir le bon transporteur. Voici quelques critères pour vous aider à prendre une décision : la notoriété de l’entreprise, la qualité de service, la transparence, les modalités de transport, etc. Vous pouvez envisager la négociation de quelques aspects de la grille tarifaire proposée.

L'impact de la technologie sur le coût de logistique

L’emploi des nouvelles technologies permet aussi de réduire les coûts logistiques. En effet, il existe désormais des logiciels, algorithmes et interfaces qui vous permettent de gérer plus efficacement l’ensemble de votre chaîne logistique.

Vous aurez à votre disposition des outils permettant de nombreuses fonctions : analyses d’infrastructures, suivi, calculs de coûts, schémas de transport, etc. Vous pourrez ainsi identifier les éléments sur lesquels vous devez vous pencher pour réduire les coûts logistiques.

On peut aussi citer les appareils technologiques qui permettent d’optimiser les opérations de manutention, de palettisation, d’emballage, etc.

astuces reduire vos couts d'emballages

 

Réduction des coûts logistiques : quelles économies ?

En vous lançant dans une stratégie de réduction des coûts logistiques, vous pourrez faire des économies sur la quantité de marchandises endommagées. Vous profitez également d’un gain de temps considérable sur certaines tâches à la fois chronophages et coûteuses.

Vous privilégierez un circuit court, ce qui vous permettra d’épargner un certain budget. Vous réduisez les frais de transport et de port. Vous pourrez également rationaliser vos ressources et améliorer le traitement de vos commandes.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Équipe CGE emballages

Équipe CGE emballages